Retrouvez le 5e guide spécifique pour proposer des pratiques alternatives aux sportifs, aux associations, aux clubs des sports de combat, des sports collectifs et des sports en salle (mis à jour le 03/06/2020).

1 – Mise à jour du guide des sports à reprise différée. La fiche judo en page 49, ne connaît pas de modification quant au déroulé de ses phases, protocoles et dates. Mais elle est agrémentée des recommandations de protocoles auxquels se référer pour les disciplines associées.

2 – Précision quant à la possibilité de plusieurs groupes de 10 personnes sur un même lieu. C’est un point très attendu par beaucoup de clubs, qui avait été précisé dans le flash info DTN mais qui n’apparaissait pas sur les guides officiels. Ainsi, de nombreuses municipalités se référant littéralement au décret, n’acceptaient pas cette adaptation.

Le texte ci-dessous, apparaît maintenant en page 11 du « guide ministériel d’accompagnement de reprise des pratiques »

« Par regroupement limité à 10 personnes, il convient bien de considérer qu’il s’agit là d’une mesure des flux de personnes présentes simultanément dans un espace rapproché (équipement ou établissement où sont organisées les activités). Si plusieurs “groupes” d’un maximum de 10 personnes sont présents, ils sont espacés entre eux et respectent en leur sein les règles de distanciation physique individuelle. »

http://www.sports.gouv.fr/IMG/pdf/sportsguidepratiquesalternatives.pdf

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quels types de produits utiliser pour désinfecter les dojos ?

Question récurrente qui voit aussi des précisions apportées ce jour par le « guide de recommandation des équipements sportifs ». Les précisions concernant les salles de combats et les dojos se trouvent en page 26 et 27.

Là aussi, devant les réticences de certaines collectivités, il peut être intéressant de rappeler que ce guide a été élaboré avec la participation des élus d’associations nationales de collectivités (citées en page 4).

Voici l’argumentaire publié sur l’onglet Questions/Réponses du mini-site fédéral « déconfinement : les bonnes pratiques adaptées au judo »

« La désinfection des tatamis doit s’effectuer à l’aide de produit désinfectant de norme virucide pour les virus enveloppés. (Norme européenne virucide EN 14476)

La plupart des produits de nettoyage habituellement utilisés par les propriétaires d’établissements recevant du public (ERP) sont adaptés à cette désinfection.

La FFJDA conseille de se rapprocher de ces propriétaires afin d’établir conjointement les normes et conditions de nettoyage et désinfection des locaux et surfaces.

Les recommandations spécifiques aux conditions d’hygiène et de désinfection des locaux indoor, dont les salles de combats et dojos, sont précisées dans le guide ministériel des « recommandations des équipements sportifs, sites et espaces de pratiques sportives » – Edition du 8 Juin 2020. »